L’Europe et l’ours russe

Quand je suis des yeux, sur le cadran d’une horloge, le mouvement de l’aiguille qui correspond aux oscillations du pendule, je ne mesure pas de la durée, comme on paraît le croire ; je me borne à compter des simultanéités, ce qui est bien différent.C’est le tableau, je veux dire l’acte simple projeté sur la toile, qui, par le seul fait d’entrer dans notre perception, s’est décomposé lui-même à nos yeux en mille et mille petits carreaux qui présentent, en tant que recomposés, un admirable arrangement.2015 s’annonce sous de bien meilleurs auspices : la faiblesse du rouble, qui a perdu 40% face à l’Euro, rend aujourd’hui la Russie très bon marché pour les touristes européens.Le patrimoine des œuvres pies a augmenté de 800 millions ; les sociétés de secours mutuel, jadis au nombre de 440, sont devenues 5,000 ; les sociétés coopératives de production et de consommation, tout à fait inconnues en Italie, sont aujourd’hui 1,300 ; les dépôts d’épargne qui s’élevaient, en 1872, à 465 millions, s’élèvent aujourd’hui à 1,789 millions.Je serai celui qui dira : « Je ne vois pas la vérité où vous croyez la voir, et je ne la vois pas ailleurs.Elle tâcherait de n’avoir qu’à faire jouer un déclic ou à fournir une étincelle, à utiliser instantanément une énergie que la matière aurait accumulée pendant tout le temps qu’il aurait fallu.Mais elle ne sera probablement que peu corrélée à quelque krach sur le marché obligataire, comme en témoignent les plus importantes corrections opérées sur le marché américain des obligations au cours du dernier siècle (1907, 1929, 1973, 2000 et 2007), de même que les plus importantes corrections effectuées en tous temps sur le marché immobilier (1979, 1989 et 2006).Mais comme le remarque Jean-Thomas Trojani, leur comportement d’achat est sensiblement différent de celui de leurs femmes…D’où vient une expression ridicule du visage ?D’autre part, les grands émergents doivent poursuivre leurs efforts d’intégration de l’économie de marché en réduisant leur politique de dumping ou de financement à l’exportation.Sous sa forme actuelle, il marque une certaine phase de l’évolution de certaines sciences ; mais il n’a pas présidé à cette évolution, et on aurait tort d’en faire le postulat indispensable de toute recherche scientifique.Soit les banques font des prêts, soit les commerçants font des crédits pour compenser ce manque d’argent.Ce serait oublier que les éléments psychologiques, même les plus simples, ont leur personnalité et leur vie propre, pour peu qu’ils soient profonds ; ils deviennent sans cesse, et le même sentiment, par cela seul qu’il se répète, est un sentiment nouveau.

Share This: