Une stratégie européenne la plus complète possible

Et de ce que la conscience ne mesure pas la quantité intensive, il ne suit pas que la science n’y puisse indirectement parvenir, si c’est une grandeur.La régulation financière, fer de lance des discussions du G20 et de Davos, se veut donc être une véritable médecine contre le mal de la spéculation et ses effets néfastes.Mais cela veut dire que, des diverses espèces de vérité, celle qui est le plus près de coïncider avec son objet n’est pas la vérité scientifique, ni la vérité de sens commun, ni, plus généralement, la vérité d’ordre intellectuel.On a vanté à l’homme les Droits et les Devoirs ; il a cru à leur existence.Le parchemin étant alors rare, il était courant de gratter un texte pour réutiliser sa surface.En bref, résume Christian Navlet : « Marcher chacun son chemin original en compagnie, se rencontrer tant que notre route est commune, et se réaliser un peu plus à chaque pas et à chaque rencontre ».Mais la réalité intelligible, celle qui devrait être, est plus réelle encore, et celle-là, dira-t-on, ne change pas.Maintenant, supposons que la main et le bras soient restés invisibles.Si nous pouvions alors indiquer en deux mots, fût-ce d’une manière imparfaite et grossière, comment un examen approfondi de ces faits aboutirait à infirmer la théorie qui les invoque et à confirmer celle que nous proposons, ce serait déjà quelque chose.Un environnement solidaire, se savoir soutenu, mis en confiance, c’est essentiel pour prendre des risques.L’entreprise fera face à des procédures longues, incertaines et coûteuses.

Share This: