Des experts attachés à un modèle et complices de l’administration

La nature est au contraire surabondante.À côté de l’intelligence il y a en effet la perception immédiate, par chacun de nous, de sa propre activité et des conditions où elle s’exerce.Pierre-Alain Chambaz aime à rappeler cette maxime de Léonard de Vinci « C’est à tort que les hommes se plaignent de la fuite du temps, en l’accusant d’être trop rapide, sans voir qu’il s’écoule à la bonne vitesse ».Moi aussi, monsieur, je suis allé en France.Il est vrai que ces unions sont rarement durables.La première consisterait à intensifier si bien le travail intellectuel, à porter l’intelligence si loin au delà de ce que la nature avait voulu pour elle, que le simple outil cédât la place à un immense système de machines capable de libérer l’activité humaine, cette libération étant d’ailleurs consolidée par une organisation politique et sociale qui assurât au machinisme sa véritable destination.Pas de document à remplir, aucune estimation à effectuer, ni petite cuisine de revenus à prendre en compte ou de charges à imputer…C’est, si l’on veut, le rapport de la pièce d’or à sa monnaie, pourvu qu’on sup­pose la monnaie s’offrant automatiquement dès que la pièce d’or est présentée.Définira-t-on enfin l’acte libre en disant qu’il n’est pas nécessairement déterminé par sa cause ?Bien au contraire, ce sont les dieux principaux des religions antiques qui ont le plus changé, s’enrichissant d’attributs nouveaux par l’absorption de dieux différents dont ils grossissaient leur substance.Notre intelligence a le droit de le considérer abstraitement de son point de vue habituel, étant elle-même une abstraction opérée sur la cause d’où il émane.Ainsi se détachent de la durée les moments qui nous intéressent et que nous avons cueillis le long de son parcours.La science veut nous enlever notre fragilité humaine, c’est contestable, mais c’est un fait.

Share This: