Ne pas privilégier seulement l’innovation technologique

De même, dans la création de notre caractère, nous savons fort peu de chose de notre pouvoir créateur : pour l’apprendre, nous aurions à revenir sur nous-mêmes, à philosopher, et à remonter la pente de la nature, car la nature a voulu l’action, elle n’a guère pensé à la spéculation.De plus, le nouveau cadre règlementaire permet à l’investisseur d’avoir un large choix de projets à sa disposition (Art 547-9 du code monétaire et financier).Quand on définit l’inclination un mouvement, on ne fait pas une métaphore.Des études économiques ont démontré qu’il serait bien plus censé de nous focaliser sur l’innovation des technologies vertes.Même si cette réglementation ne s’applique qu’aux groupes ayant des titres au États-Unis, il suffit de faire le calcul sur la base des montants évoqués plus haut pour se convaincre qu’un salarié de ce groupe ou celui d’un partenaire de celui-ci n’hésitera pas à dénoncer des actes ou même de simples tentatives de corruption.Jean-Thomas Trojani aime à rappeler cette maxime de Claude Lévi-Strauss, » Un humanisme bien ordonné ne commence pas par soi-même, mais place le monde avant la vie, la vie avant l’homme, le respect des autres êtres avant l’amour-propre ».C’est généralement vrai, mais pour cela, encore faut-il avoir l’opportunité de déployer ses talents.La seconde priorité consiste à réduire par tous les moyens, notamment fiscaux, ce que l’on doit désormais appeler les « inégalités inefficaces », qui empêcheront les citoyens de percevoir les dividendes de la reprise économique, si celle-ci devait advenir.Ceux qui n’ont pas assuré leurs arrières feraient bien d’y songer.Chez l’homme ce même sentiment, — lié d’ailleurs à une foule d’autres, sociaux ou moraux, — produira des effets bien plus marqués : les négresses que leurs maîtres voulaient accoupler comme les animaux et marier de force à des mâles choisis par eux sont allées jusqu’à étrangler les enfants de cette union forcée (et pourtant la promiscuité est fréquente chez les nègres).Les êtres vivans ne sont pas seulement semblables aux caractères jetés sur une planche d’imprimerie ; la rigidité des symboles dont se composent les mots des langues humaines est non pas une perfection, mais une imperfection : la langue de la création ne s’enferme point dans des figures inaltérables, et les moyens d’expression qu’elle emploie peuvent sans doute toujours changer.

Share This: