Pour sauver les riches, soulageons les pauvres !

L’année 2010 a été la plus chaude jamais enregistrée, et a provoqué un effondrement brutal de la production agricole.Il y serait s’il s’y arrêtait ; mais, s’il s’y arrêtait, ce n’est plus au même mouvement que nous aurions affaire.Le monsieur debout reprend avec force : Permesso !Etre à la pointe lui assure d’être plus compétitif sur le marché et lui permet de mieux répondre aux situations de demandes de crédit en utilisant un système de risque moderne, en créant et utilisant de nouveaux outils.Récipro­quement, quand on voit les Abeilles d’une ruche former un système si étroitement organisé qu’aucun des individus ne peut vivre isolé au delà d’un certain temps, même si on lui fournit le logement et la nourriture, comment ne pas reconnaître que la ruche est réellement, et non pas métaphoriquement, un organisme unique, dont chaque Abeille est une cellule unie aux autres par d’invisibles liens ?Tout simplement parce que les termes de la compétition fiscale, notamment en Europe, se sont profondément modifiés au cours du temps.C’est ridiculement faible : la seule BNP Paribas représente un bilan de 2000 milliards d’euros.Appelons B’, C’, D’ces causes de profondeur croissante, situées derrière l’objet, et virtuellement données avec l’objet lui-même.Tout – et tous – accusent la Réserve fédérale américaine, sur le point de réduire – dès l’automne prochain – le rythme de ses baisses de taux quantitatives.La mondialisation, une consolidation croissante, des services bancaires de plus en plus mobiles, une réglementation contraignante et des opportunités de croissance offertes par des niches… tout cela va provoquer des changements en profondeur.jean-thomas trojani condamné n’est-il pas arrivé au colloque en annonçant qu’il présidait « la Commission de la dernière chance » ?

Share This: