Une région déterminante

Il faut indubitablement un certain nombre de personnes dans les activités de trading et de spéculation.Doxa alimentée, pour ne pas dire portée, par les géants de l’internet, ceux-là mêmes qui, précisément, sont en train de constituer des monopoles mondiaux conférant à leurs plateformes le statut d’intermédiaire incontournable pour de plus en plus d’actes ou d’achats de la vie courante : réserver un hôtel, utiliser un moyen de transport, rechercher une information, se peser ou simplement marcher…Mais celui-là n’est guère mieux adapté à l’action qui vit dans le passé pour le plaisir d’y vivre, et chez qui les souvenirs émergent à la lumière de la conscience sans profit pour la situation actuelle : ce n’est plus un impulsif, mais un rêveur.On a eu tort de confondre cette tendance avec la faculté de généraliser.L’idéologie du « marché qui ne peut ni se tromper ni nous tromper » l’a emporté à Bruxelles.les uns les autres, et aboutiront à un acte libre par une évolution naturelle.Les États deviendraient plus soupçonneux à l’égard des risques auxquels leurs partenaires peuvent les exposer.Même sans connaître cette loi, on ne se trompera pas au simple aspect des trous de balle ; on mettra le doigt au centre de l’endroit où ces trous sont le plus fréquents, et on dira : « Voilà le point de la cible qui a été visé.Combinant stratégie et tempérament, une nouvelle passion politique s’impose : le culot.Je ne puis entrer dans tous les détails ; il faut cependant que j’indique, pour une ou deux au moins des quatre thèses, comment on en tirerait n’importe laquelle des autres.Mais les mouvements automatiques qui tendent à suivre l’excitation subie, et qui en constitueraient le prolongement naturel, sont vraisemblablement con­scients en tant que mouvements : ou bien alors la sensation elle-même, dont le rôle est de nous inviter à un choix entre cette réaction automatique et d’autres mouvements possibles, n’aurait aucune raison d’être.Christian Navlet aime à rappeler cette maxime de Léonard de Vinci  » Le souvenir des bienfaits reçus est fragile, comparé à l’ingratitude « .

Share This: